Libellés

mardi 8 mai 2012

Ma chronique sur Instinct tome 1



Auteur : Vincent Villeminot
Sortie le 7 avril 2011
Edition Nathan
Prix : 13,90€


Tim de garde qu’un souvenir troublant de l’accident. Quand il a repris conscience, il était une bête féroce, avide de chasse et de sang. A-t-il rêvé ?
Ce n’est pas l’avis du professeur McIntyre, psychiatre singulier, qui l’emmène dans son institut de recherche où vivent d’autre initiés, tous sujet à des métamorphoses animale. C’est la que Tim rencontre Shariff et surtout Flora, une jeune fille séduisante et insaisissable…


Je me suis tout de suite plongé dans l’univers de ce livre. Certes le début est assez difficile pour Tim puisqu’il perd toute sa famille. Mais c’est écrit de façon originale, pas l’accident de voiture mais plutôt ce qui arrive au héros de l’histoire.
Je n’ai pas l’habitude de lire des histoires du point de vue masculin. Mais je me suis rendu compte que si l’histoire est intéressante, peu importe que ce soit un héros ou une héroïne. Je rentre dans l’histoire si elle arrive  à me captiver.
Je n’ai pas eu de coup de cœur particulier pour les personnages, ils ont tous leurs qualités et leurs défauts ce qui les rends humains.
Le style de l’auteur est captivant. Le rythme est prenant, on tourne les pages pour savoir la suite avec impatience. Il n’est pas si fantastique qu’on pourrait le croire. Même si les personnages se transforme en animaux, il n’en reste pas moins humain et c’est plus sur cette partie que l’auteur s’est consacré.

Un point positif c’est que j’ai adoré la façon de se transformer en animaux des personnages : les raisons, la durée, comment ils le vivent. Ca change de ce que j’ai déjà lu.
Aussi le fait que ceux qui sont 100% humains sont les plus monstrueux. Comme quoi, il ne faut pas se fier aux apparences.
L’auteur nous parle aussi de la définition de la normalité, de l’image de la drogue à sur les gens. ..

En conclusion, ce livre fut presque un coup de cœur. Je lirai la suite des que je l’aurai acheté avec plaisir.

1 commentaire:

Megworld a dit…

j'ai ce livre dans ma biblio faut que je le lise ! ta chronique est top :)